Stratégie des Grands Penseurs

L’existence de variantes au Bingo fait de ce jeu un divertissement compliqué lorsqu’il s’agit d’y jouer pour de l’argent. En effet, quelle stratégie adopter lorsque je joue au Bingo à 30 boules, 75 boules, 80 boules, 90 boules ? Comment se démarquer lorsque je sais que plusieurs milliers d’internautes sont eux aussi connectés et ne cherchent qu’une seule chose, remporter le grand prix tout comme moi ? Pour se distinguer des autres, il est essentiel de jouer de manière tactique. Et contrairement à ce que l’on pense à tort, le Bingo ne relève pas du hasard mais plutôt des mathématiques. Dans notre précédent article, nous vous avons révélés quatre concepts stratégiques utilisables en tournoi. Ces concepts sont des stratégies modernes. Cette fois-ci, nous vous proposons de voir les théories de deux grands précurseurs du Bingo, deux hommes qui sont parvenus à frayer la chronique en analysant les dessous de ce jeu et en exposant au monde deux concepts portant aujourd’hui leur nom.

J. Granville : la stratégie de sélection du bon carton

M. Joseph Granville –dont nous devons être fiers puisqu’il est français, a passé toute sa vie à chercher les failles de ce jeu qui s’apparentait vraiment au hasard. Et tous les efforts de cet homme n’auront pas été inutiles étant donné que Granville aura finalement réussi à modifier les probabilités du Bingo. Granville a utilisé les mathématiques pour prouver les rapports logiques qui existent entre les numéros qui sortent gagnants au moment du tirage et ceux qui sont simplement inscrits sur les cartons de jeu. En utilisant une démarche scientifique et algorithmique, Granville explique en quelque sorte pourquoi il est nécessaire de choisir le bon carton de jeu pour gagner au Bingo. D’après lui, la distribution des numéros est honnête, chaque boule ayant exactement les mêmes chances d’être tirées que les autres. La probabilité qu’une boule soit tirée plutôt qu’une autre est de 1 sur 75. En général, le Bingo met en jeu 75 boules parmi lesquelles on trouve le même nombre de chiffres pairs et impairs. Pour Granville, la solution est tout simplement de dénicher le bon carton.

L. Tippet : la stratégie d’échantillonnage des numéros

L. Tippet, un mathématicien d’origine britannique, a lui aussi entrepris une étude approfondie afin d’analyser les tirages des numéros. Tippet encourageait les joueurs à analyser d’abord les numéros individuellement puis dans leur totalité. En ce sens, Tippet proposait une véritable « sélection », un échantillonnage minutieux de chaque numéro visant à démontrer leur fréquence de tirage respective. Ainsi, le joueur peut faire des choix plus cohérents et se rapprocher de façon plus exacte du numéro qui sera tiré. Tippet échantillonne les numéros en calculant la moyenne de leur valeur totale, qui est de 38 dans le cas du Bingo à 75 boules. Il avise donc les participants à jouer sur des numéros compris dans une fourchette qui se situe entre 20 et 50.

À vous les gains sur les casinos en ligne offrant des jeux de bingo grâce à nos meilleures astuces et stratégies :